Indice de pression systolique

Télécharger

Partager :

Bulle grise

La prévalence globale de l’AOMI est de 6,4 % chez les hommes et 5,1 % chez les femmes. De 3 % chez les hommes de 45 à 49 ans, elle passe à 18 % chez ceux de 70 à 75 ans(1). La mesure de la pression artérielle à la cheville est un examen aussi important dans l’AOMI que celle de la pression artérielle humérale chez l’hypertendu. L’indice de pression systolique (IPS) permet le diagnostic de l’AOMI 9 fois sur 10(2).

 

Un IPS inférieur à 0,90 multiplie par 2,5 le risque de mortalité cardio-vasculaire à 10 ans. Un IPS supérieur à 1,4 multiplie par 2 le risque de mortalité cardiovasculaire à 10 ans.

COTATION

Code : EQQM006 + EQQM006 / 2
Tarif : 31,68 €

 

Dans la CCAM, l’acte s’intitule « Mesure de la pression intra-artérielle d’un membre en au moins 3 points, par doppler transcutané ou pléthysmographie ».

 

Pour le calcul des cotations en quelques clics, rendez-vous ici.

INDICATION

La réalisation de l’indice de pression systolique est recommandée pour les patients porteurs de facteurs de risque cardiovasculaire, en particulier les fumeurs et les diabétiques.

 

Pour les fumeurs, l’IPS à la cheville est un outil simple de dépistage et de suivi de l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs.

 

Pour les diabétiques, l’IPS est recommandé en dépistage annuel(3).

On doit retrouver dans le dossier médical du patient :
• les mesures de prises
• la conclusion de l’examen

AIDE PRATIQUE

ORGANISATION

 

La pratique de l’IPS nécessite l’usage :

• d’un brassard tensionnel à aiguille coutant en moyenne 65 euros
• d’un doppler vasculaire coutant en moyenne 200 euros

 

RÉALISATION DE L’ACTE

 

Pour réaliser l’IPS, il faut 3 points avec obligatoirement les 2 bras et 1 cheville.

 

Il est recommandé de :

• maintenir le patient en position couchée
• mesurer l’onde de pouls avec une sonde doppler
• gonfler le brassard à tension jusqu’à disparition du flux doppler
• dégonfler progressivement le brassard jusqu’à réapparition du flux doppler(2)(4)

 

INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS

 

La pression systolique humérale est relevée aux 2 bras et la valeur la plus élevée est retenue.

 

Le calcul de l’IPS est réalisé de la façon suivante : IPS = PAS cheville/PAS humérale(2)(4).

Ⓒ Copyright 2019 - Site réalisé par LATELIER