Dermatoscopie pour surveillance de lésions à haut risque

Fiches médicales

Bulle grise

Le mélanome cutané est observé dans toutes les catégories d’âge, de l’enfance à un âge avancé, et le pic d’incidence se situe entre 50 et 64 ans chez l’homme et entre 15 et 64 ans chez la femme.Sa détection précoce est la meilleure chance de guérison, car elle permet d’intervenir avant la phase d’extension métastatique.

L’intervention active des médecins traitants dans le système de soins coordonnés français semble donc indispensable afin de travailler en partenariat avec les dermatologues et concourir à l’amélioration du diagnostic précoce du mélanome cutané (1).

COTATION

Code : QZQP001
Tarif : 54,10 €
Facturation uniquement pour un examen complet par dermatoscopie de l’ordre de 30 minutes

 

Pour le calcul des cotations en quelques clics, rendez-vous sur ici.

INDICATIONS

Chez un patient à haut risque (1) :

  • ayant un phototype cutané de type I ou II (2)
  • une peau claire,
  • des cheveux roux ou blonds,
  • des yeux de couleur claire, des éphélides, de nombreux grains de beauté (nombre > 40), des nævi atypiques, un nævus congénital géant (de diamètre > 20 mm) ;
  • ayant eu des coups de soleil, quel que soit l’âge auquel ils sont survenus, ou ayant été soumis aux UV artificiels (notamment avant l’âge de 35 ans) ;
  • ayant des dommages actiniques

Syndrome du naevus atypique (3) :

  • Au moins 100 naevi
  • Au moins 1 naevus de plus de 8 mm de diamètre
  • Au moins 1 naevus atypique

Un antécédent personnel ou familial de mélanome cutané

On doit retrouver dans le dossier médical du patient : L’indication et les images dermatologiques

AIDE PRATIQUE

Classification de Fitzpatrick (2)

image de l'article

ORGANISATION (4)

Déroulement de la consultation:

  • Faire une photographie macroscopique de chaque partie du corps. Cela permet:
    • de repérer l’apparition de nouvelles lésions
    • de positionner les naevi justifiant une surveillance particulière
  • Positionner la zone photographiée sur un schéma représentant le corps du patient
  • Les naevi justifiant une surveillance sont numérotés
    • à l’aide d’une flèche sur le schéma
    • l’image dermatoscopique est enregistrée

La visite initiale sert de référence.

Lors des visites suivantes, chaque lésion pigmentée à risque précédemment numérotée :

  • Fait l’objet d’une image dermatoscopique
  • La comparaison dermatoscopique est faite pour chaque lésion avec la lésion initiale
  • Toutes les autres lésions non enregistrées sont examinées à l’oeil nu et avec le dermatoscope.

image de l'article

INTERPRETATION DES RESULTATS

C’est donc en se basant sur le principe que les lésions malignes se modifient au cours du temps, alors que les naevi restent stables pour la plupart , que la dermoscopie digitale a trouvé sa place dans le dépistage des mélanomes précoces.

DÉVELOPPEMENT DE L'EXPERTISE

Formation nécessaire spécifique à la dermatoscopie :

  • DPC : sur le site de l’agence de DPC, rubrique “rechercher un DPC”, renseigner “dermatoscopie” en mot clé (8)
  • Ouvrages et thèses dédiés (4)

Ⓒ Copyright 2020 - Site réalisé par LATELIER