Échographie en médecine générale

Fiches pratiques

Bulle grise

L’échographie est un examen non irradiant et peu coûteux. Il permet de préciser l’examen clinique et de mettre en place une thérapeutique adéquate (1). Dans les Pays de la Loire, en 2018, 6 719 actes d’échographie ont été cotés par des médecins généralistes (2).

COTATION

Les actes d’échographie sont variés et peuvent être associés entre eux ou avec d’autres actes de la CCAM (voir la fiche Association d’actes en médecine générale).

Tout acte facturé doit faire l’objet d’un compte-rendu écrit.

 

Pour le calcul des cotations en quelques clics, rendez-vous ici.

INDICATIONS

Voici une liste non exhaustive des indications de l’échographie en médecine générale (3) :

image de l'article

On doit retrouver dans le dossier médical du patient un compte-rendu écrit et détaillé de chaque acte. Il sert de document de liaison afin de faciliter la continuité des soins.

AIDE PRATIQUE

ORGANISATION

 

L’organisation à mettre en place pour réaliser des actes d’échographie demande un peu d’entraînement.
Elle dépend aussi du type d’échographie à réaliser. Dépister un anévrysme de l’aorte abdominale ou éliminer une thrombose profonde ne prendra que quelques minutes.
En revanche, certaines échographies sont plus complexes et pourront nécessiter de reconvoquer le patient : une échographie hépatique et vésicule biliaire qui nécessite d’avoir un patient à jeun, ou une échographie de la vessie qui nécessite une vessie pleine (4).

 

RÉALISATION DE L’ACTE

 

Une échographie est une somme de gestes. Chaque geste doit être appris et répété pour être maîtrisé. Voici quelques conseils pour progresser dans sa pratique :
● Nommer toute structure vue
● Prendre le temps de connaître sa machine
● Pour affiner l’examen au fil du temps, pratiquer et comparer avec les examens antérieurs (4)

 

RÉALISATION DU COMPTE-RENDU

 

Voici les critères listés par la HAS et la SFR pour élaborer un compte-rendu conforme aux recommandations de bonne pratique (5) :
1. identification du patient
2. nom du médecin réalisant l’échographie
3. nom du médecin demandeur si différent
4. date de l’examen
5. date de saisie du CRR appareillage
6. région anatomique explorée
7. indications et résultats de l’examen
8. conclusion de la recherche de la comparaison avec les examens antérieurs
9. signature du valideur
10. date de validation du CRR

Certains sites proposent des formulaires de compte-rendu avec algorithmes (6).

 

DÉVELOPPEMENT DE L’EXPERTISE

 

Si chaque acte peut être réalisé par tout médecin, celui-ci engage sa responsabilité qui pourra toujours lui être opposée en cas d’erreur ou de manquement.
Le développement de l’expertise en matière d’échographie peut être assurée par :
– La formation médicale continue (7)
– Des diplômes universitaires : DIU d’échographie et techniques ultrasonores (8)
– Des ouvrages de référence (4)

 

CONSEILS EN +

 

Le choix du matériel est important.
Avant de consulter les offres, il est recommandé de déterminer :
– l’usage : en visite ou en consultation
– la place disponible pour stocker l’appareil : fixe volumineux ou portable plus petit
– les moyens financiers que l’on souhaite engager
3 sondes sont recommandées pour débuter : linéaire, convexe et endovaginale
Il importe de toujours essayer l’appareil (revendeur, confrère) avant d’acheter. Attention : les appareils bas de gamme n’ont généralement pas la fonction doppler.

Ⓒ Copyright 2020 - Site réalisé par LATELIER