Vaccination contre la COVID-19 au cabinet

Fiches médicales

Bulle grise

CONTEXTE

 

La précédente campagne de vaccination massive, contre la pandémie de grippe A (H1N1), a été décevante en termes de couverture vaccinale en France (inférieur à 10 % contre un objectif de 75 %). Parmi les raisons qui l’expliquent, la place insuffisante des médecins généralistes a été soulignée.

Dans le cadre des recommandations de stratégie de vaccination contre la COVID-19 , les médecins généralistes constituent un pivot de cette campagne vaccinale (1), y compris en raison de la relation de confiance qu’ils ont noué avec leurs patients .

Avec l’arrivée du vaccin à adénovirus, la vaccination peut s’organiser au sein des cabinets médicaux (2).

COTATION

Facturation à l’acte : au cabinet ou en visite

 

Code NGAP : VAC

Tarif : 25 € – Consultation pré-vaccinale (avec ou sans injection).

 

Code NGAP : INJ

Tarif : 9,60 € – Injection seule, sur un autre temps que celui de la consultation pré-vaccinale.

 

Pour le calcul des cotations en quelques clics, rendez-vous sur ici.

image de l'article

Tous les actes sont pris en charge à 100% en tiers-payant. Penser à indiquer exo DIV 3 en face de chaque acte de la facture.

 

La facturation à la vacation est possible lorsque vous exercez en centre de vaccination : se référer à la fiche “vaccination COVID en centre

 

Rémunération complémentaire

Un forfait de 5,40 € sera versé automatiquement chaque mois par la CPAM pour chaque injection réalisée et saisie dans le téléservice VaccinCovid (3).

Attention : le remboursement des actes de vaccination est conditionné à la saisie dans VaccinCovid.

INDICATIONS

La campagne de vaccination (4) s’effectue selon la stratégie vaccinale qui s’appuie sur les recommandations de la HAS : un document de synthèse sur les cibles prioritaires est disponible ici.

 

Attention :  Les personnes de plus de 18 ans souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19 sont aussi éligibles à la vaccination en centre. Il s’agit des personnes :

 

  • atteintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie,
  • atteintes de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés,
  • transplantées d’organes solides,
  • transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques,
  • atteintes de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes,
  • atteintes de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (voir la liste),
  • la trisomie 21

On doit retrouver dans le dossier médical du patient 

– la traçabilité de la réalisation d’une consultation de pré-vaccination

– le consentement du patient

– la traçabilité de la vaccination : dénomination du vaccin, n° de lot du vaccin, rang vaccinal, date et lieu d’injection, nom du professionnel de santé

Ces documents sont téléchargeables depuis le téléservice VaccinCovid. Il est recommandé d’imprimer et de remettre ces documents au patient.

AIDE PRATIQUE

Prérequis

 

Commande des vaccins auprès des pharmaciens

Il convient de choisir la pharmacie de référence auprès de qui la commande sera passée chaque semaine, en rédigeant une prescription médicale avec son nom, n°RPPS, la mention du vaccin ainsi que le nombre de doses souhaitées (selon stocks disponibles).

Cette démarche est à renouveler au début de chaque semaine (du lundi au mercredi) pour une livraison des doses à la pharmacie la semaine suivante.

 

Ciblage des patients

Sur le site amelipro, il est possible d’obtenir la liste de ses patients sur les critères d’âge et d’ALD. Pour cela, se rendre sur “mon suivi / ma patientèle MT” et effectuer une recherche sur les critères “patients de 7 à 79 ans en ALD” (astuce : cliquer sur la colonne “âge” pour filtrer les 50 à 74 ans).

image de l'article

Organisation des plages de RDV

Il est conseillé de :

  • planifier les rendez-vous le matin en fonction des doses disponibles
  • prévoir une liste de personnes susceptibles de venir au cabinet pour se faire vacciner dans des délais compatibles en cas de doses surnuméraires.
  • planifier un rendez-vous pour la 2ème injection dès la prise du 1er rendez-vous.

 

Consultation pré vaccinale (6)

Il est possible de réaliser une consultation pré vaccinale permettant :

  • le recueil des antécédents et informations médicales utiles à l’acte
  • le consentement du patient
  • l’alimentation du téléservice VaccinCovid avec indications éventuelles (ex : vaccin non indiqué pour le patient)
  • l’édition et la remise au patient du certificat d’éligibilité à la vaccination

 

Organisation pour la délivrance du vaccin

 

Matériel à prévoir

  • Seringues et aiguilles : fournies avec les doses de vaccin
  • Coton, désinfectant et pansement
  • Trousse d’urgence avec 2 ampoules d’adrénaline. Rappel posologie d’adrénaline : 0,01 mg/kg en IM cuisse (max 0,5 mg) Renouvelable après 5-10 min
  • Matériel administratif : ordinateur avec connexion internet pour renseigner VaccinCovid et imprimante pour remettre les documents aux patients, stylo et tampon.

 

Injection intramusculaire du vaccin, le cas échéant lors de la consultation pré-vaccinale.

La deuxième injection doit avoir lieu dans les 4 à 12 semaines, de préférence 9 à 12 semaines après la première injection selon la HAS.

 

Information sur les vaccins

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/portfolio_vaccination_anticovid_professionnels_de_sante.pdf

 

Suivi des effets indésirables

Le patient doit être placé sous surveillance pendant au moins 15 minutes après l’injection.

 

Les effets indésirables sont à signaler sur la plateforme habituelle : https://signalement.social-sante.gouv.fr (7)

 

Contre-indication au vaccin :

 

La liste des contre-indications ainsi que le certificat médical obligatoire de contre-indication sont disponibles ici.
Le patient devra remettre le volet 1 de ce document au service médical de la CPAM.
Il conserve le volet 2 comme justificatif auprès de son employeur.

 

Pour les femme enceintes et l’allaitement, il convient de vérifier le site LECRAT.

Attention :

  • Ne pas réaliser de sérologie avant la vaccination
  • Ne pas tenir compte d’une éventuelle sérologie positive ou négative pour décider de la vaccination.
  • Les personnes présentant une infection par le SARS-CoV-2 avec PCR positive après la 1ère dose de vaccin ne doivent pas recevoir la 2nde dose dans les délais habituels, mais dans un délai de 6 mois ou au minimum 3 mois après l’infection.
  • Intervalle de 14 jours avant ou après l’administration d’un autre vaccin
  • Ne pas faire un autre vaccin dans l’intervalle entre les deux doses

 

Alimentation du téléservice VaccinCovid 

 

Un mode opératoire détaillé est disponible sur le site ameli.fr (8)

 

Le téléservice VaccinCovid est accessible depuis :

  • ameliPro par carte CPS
  • ProSanteConnect par carte CPS ou e-CPS
  • Pour le médecin remplaçant : connexion possible via ProSanteConnect avec le n°RPPS
  • Pour le médecin remplaçant non thésé : connexion possible via ProSanteConnect  avec une carte de professionnel en formation (CPF)

image de l'article

Pour activer sa e-CPS (carte CPS sur smartphone), explications et tutoriels sont disponibles sur https://esante.gouv.fr/securite/e-cps.

 

Conseils en +

Pour aider dans la conduite de la consultation de vaccination, la HAS propose des réponses rapides ici.

 

 

Ⓒ Copyright 2021 - Site réalisé par LATELIER